L'intériorisation progressive de la relation avec la mère.

Au fil du temps, l'expérience vivante de la relation maternelle, les regards, les sourires, les gestes, les contacts, les paroles d'amour et de tendresse adressés par la mère à l'enfant, ainsi que la confiance éprouvée, sont introjectés par l'enfant, mis à l'intérieur, et s'inscrivent dans l' espace interne de l'enfant devenu contenant.
Cette expérience de la relation que l'enfant intériorise lui permet ensuite d'apprivoiser l'absence maternelle temporaire inévitable. L'enfant utilise les différents matériaux symboliques dont il dispose, et peut les mettre en scène dans la réalité sous forme de jeu, au sens le plus large du terme ( playing, action de jouer ).