a) La présentation sonore individuelle.

Ce jeu qui permet à chaque participant de se présenter aux autres avec des instruments de musique ou des objets sonores, a lieu à chaque séance, tel un rituel. C'est un moment privilégié de liberté et d'expression pour soi qui me semble fondamental, dans lequel je n'interviens jamais, sauf pour arrêter un patient qui s'enferme dans une production sonore trop longue qui n'évolue pas et perd de son sens, ou encore pour proposer à un participant de prolonger une présentation trop courte.

Je demande à chaque participant de choisir les instruments qui lui conviennent, et de s'installer sur les canapés ; lorsque chacun est prêt, j'installe le matériel d'enregistrement et je précise les consignes chaque fois : on peut jouer librement, utiliser les instruments, sa voix, qui est le premier instrument dont nous disposons, ses mains également, son corps…
J'insiste sur la nécessité pour tous de bien écouter ce qui va se passer.
Lorsque quelqu'un joue, j'écoute et j'observe ce qui se passe dans le groupe; si les autres sont attentifs, si il y a manifestation de cette attention, par des mimiques, des mouvements du corps en lien avec la musique, dans quelle direction sont tournés les visages…
Lorsque la personne a terminé sa présentation, je la félicite, et je lui demande si elle peut dire quelque chose sur ce qu'elle vient de jouer. Lorsque c'est possible, nous discutons, et je pose des questions pour essayer d'approfondir ces commentaires. Je demande aussi l'avis des autres personnes sur ce qu'elles ont entendu.
Si certaines personnes ont réagi , participé d'une manière particulière pendant le jeu, je l'évoque ensuite.
Nous réécoutons ensuite la production sonore . Je suis attentif à l'attitude de chacun, à la réaction de l'intéressé et à celle des autres, je précise à la personne que c'est bien elle que l'on écoute, " C'est toi, untel, qui joue, là… ".
Je demande l'impression qu'a produite l'écoute, et nous rediscutons, nous corrigeons ou confirmons nos commentaires précédents.
Je remercie la personne qui a joué, et je l'encourage à persévérer dans sa production.

Ma présentation sonore peut apporter quelque chose au groupe. J'essaye de jouer de manière simple, de montrer ce qu'est pour moi l'expression sonore improvisée : j'utilise souvent ma voix, que j'accompagne d'un tambourin, d'une percussion . C'est selon mon état d'esprit du moment, parfois mon improvisation est plutôt grave, parfois sereine, ou parfois encore complètement loufoque ; mais cela vient de moi, je l'accepte. J'essaye de tendre vers un certain lâcher prise dans ce travail d'expression sonore que l'on fait ensemble et qui nous met en scène de manière intime, afin que les personnes du groupe s'autorisent également à exprimer leurs émotions.
Je joue toujours en dernier pour ne pas influencer les personnes dans leur présentation personnelle.