Résumé.

Le thérapeute offre les conditions qui rendent le jeu possible, c'est à dire d'abord une relation bienveillante dans un espace sécurisant et repérable. Il maintient cette relation et la fait évoluer dans le temps.
Il est disponible auprès de chacun, et observe ce qui se passe pendant les séances, ici et maintenant, tant dans la dynamique du groupe qu'au niveau individuel, pour tenter de comprendre de quoi il est question dans le jeu pour chacun des participants .
Ce sont les conditions du jeu et de la thérapie. C'est déjà beaucoup. Il est inutile et dangereux de vouloir tout comprendre et tout maîtriser. Vouloir trop intervenir, trop interpréter, peut être ressenti par les patients comme une intrusion dans leur espace personnel.

" Il ne faut jamais oublier que jouer est une thérapie en soi. Faire le nécessaire pour que les enfants soient capables de jouer est une psychothérapie qui a une application immédiate et universelle . "